L'Echo de la Montagne Grandris-Chamelet

 

cuivres

 

Histoire de cette belle harmonie, racontée par l'aîné de ce groupe, Robert Dulac

 

Fondée en 1861, notre harmonie, l'Echo de la montagne Grandris-Chamelet aura bientôt ses 152 ans. En novembre 1961, elle fêtait son centenaire de la meilleure manière que ce soit, c'est-à-dire en musique avec, notamment, un grand concert et une belle fête de Sainte-Cécile. Pour la petite histoire, on peut dire que cette fanfare a vraiment débuté sous les meilleurs auspices puisque ses prmemiers chefs ont été Messieurs Sol, père et fils ! Tout un programme que leurs successeurs se sont attachés à poursuivre sur le même tempo, sans en perdre la clé et tout en conservant le plus parfait diapason.

 

images/2013-Grandris/lapresseenparle/Sans_titre.600

 

Un vrai gaillard, celui-là

Parmi les présidents qui ont marqué la vie musicale de Grandris, on peut citer M. Claudius Gaillard, de 1934 à 1956, également maire de la commune. Il avait aussi créé l’union musicale de la vallée d’Azergues en 1938. Laquelle est ensuite devenue le groupement des vallées d’Azergues, Turdine et Brevenne, communément appelé «Les trois vallées ». Claudius Gaillard a par ailleurs organisé de main de maître le premier festival de musique à Grandris, en 1939. Les rares anciens qui s’en souviennent gardent en mémoire sa reprise à Theizé, en 1946, après la guerre. Depuis, il  a lieu sans discontinuer, soit à Grandris (en 1955, 1961, 1984, 1994 et 2004), soit ailleurs, comme à Theizé en 1946 ou plus tard au Bois d’Oingt. Avec l’espoir qu’il y ait une suite Buisantine ! En 2013, il se déroulait à Chamelet. Un joli projet, une nouvelle formule qui avait pour objectif de dépoussièrer le festival avec ses scènes ouvertes  et son marché artisanal le samedi après-midi et son esprit bon enfant.

 

rptition_gnrale_au_Reynard.600

 

Mon beau Sapin

En 1956, Léon Novel succède à Claudius. Gaillard. Il restera à la tête de l’Echo de la Montagne jusqu’en 1994. Parmi les chefs qui se sont succédés, comment ne pas citer René Sapin qui, dans les années 30, a fait profiter à tous de son immense talent, et le long bail de René Bonnard.

La fusion «Grandris- Chamelet » a eu lieu en 1994 pour le plus grand bien de ces deux villages, Charles Bréchard et Jean-Pierre Pujkis ne se privant pas de le souligner en toutes occasions, tous deux étant d’ailleurs présidents d’honneur en compagnie du doyen des musiciens locaux, seul rescapé de l’époque des années 40 et 50."

N'oublions pas Patrick Boucaud, excellent musicien qui dirigea l’harmonie pendant une dizaine d’année entre 1994 et 2004. Venu partager son amour de la musique en famille et  grâce à son talent, l’harmonie avait alors progressé. Sa disparition soudaine nous a beaucoup touché. Malgrés son excessive pudeur et ses difficultés à communiquer,il a su nous transmettre sa passion pour la musique et a accompagné Baptiste Droin et Violaine Aubonnet à la direction. Patrick nous a malheureusement quitté le 29 janvier 2013. Aujourd'hui, l'harmonie est sous la baguette féminine de Violaine Aubonnet et Corinne Ramat.

 

Concert Actinotes

Photoactinote2.centree.500    

 

L'harmonie de l'Echo de la montagne a eu le plaisir de recevoir Actinotes  en concert, en amont du FESTIVALLEES 2013. Venus de l'harmonie de Caluire et Cuire, ils étaient là pour nous faire partager un moment de bonheur.

Un zeste de classique et le reste de jazz. Il ont interprété pour nous du Monti, Saint Saens, Piazolla, Itturalde, Ellington, Armstrong, Brubeck...

 

concert_actinote.350                    Photoactinote1.350

 

Merci Philippe, Ludovic, Guy et Florent, c'était que du plaisir !!!

Vous les retrouverez samedi 6 juillet à Chamelet pour Festivallées 2013.

Pour écouter un extrait du concert, cliquez sur le lien  ou encore, cliquez là.

 

Article du 6 avril 2013 - Photos du groupe Actinotes

 

Concert à Chamelet

Samedi 15 décembre, la salle des fêtes de Chamelet joliement décorée, était pleine pour accueillir le concert de fin d'année proposé par l'Echo de la Montagne au profit de son prochain festival de musique FESTIVALLEES qui aura lieu les 5, 6 et 7 juillet prochains.

 

quatuor3.400

 

L'harmonie avait invité en première partie le quatuor à cordes SERIAL qui enchanta le public avec ses valses, polkas et musiques de folklore russe.

 
 

 
L'ambiance était chaude. Des danseursn'ont pu retenir leur entousiasme durant ces premiers morceaux posés avecbeaucoup de musicalité.    danseurs_de_tango.300
 

 

Claude_et_Pierre_Cosme.350

   

Puis l'harmonie de l'Echo de la montagne rendait, en deuxième partie, hommage à la môme Piaf à travers ces chansons les plus populaires et à Ennio Morriconne.

   

L'équipe de musiciens et de Chamelois organisateurs a permis au public présent de passer un moment fort agréable qui présage de bons moments encore autour du prochain festival de juillet FESTIVALLEES. Les bénévoles volontaires sont encore les bienvenus pour rejoindre dans les différentes commissions en fonction de leurs aptitudes et de leurs envies.

(Contact : 06 03 62 50 37 ou  06 08 25 76 44)

 

Nos_gros_instruments.350

     

Article du 18 janvier 2013 - Photos d'Alain Charlet, correspondant de presse du Progrès -

Festi'vallées 2020 est soutenu !

Nous remercions nos deux principaux partenaires à l'organisation de ce festival : la commune de Poule-les Echarmeaux et la communauté d'aglomération de l'ouest Rhodanien.

Logo COR festival des 3 vallées, Poule-les Echarmeaux 

 

logo poule festival des 3 vallées, Poule-les Echarmeaux